L’écart de prix avec Londres offre des opportunités à Paris.

url

 

 

L’écart des prix des logements anciens, notamment dans l’immobilier de prestige, qui se creuse entre Londres et Paris favorise l’achat dans la capitale française, où l’offre est redevenue abondante, et en France, selon une étude des bureaux européens du réseau Coldwell Banker.

 

L’écart des prix des logements anciens, notamment dans l’immobilier de prestige, qui se creuse entre Londres et Paris favorise l’achat dans la capitale française, où l’offre est redevenue abondante, et en France, selon une étude des bureaux européens du réseau Coldwell Banke

« En 2011, les écarts de prix pour l’immobilier de prestige, entre New York, Paris et Londres étaient de 15%. Aujourd’hui, Paris a complètement décroché : elle est 50% moins chère que Londres », affirme Laurent Demeure, Président de Coldwell Banker France et Monaco.

Pour l’ensemble des logements anciens, la moyenne des prix est de 11.500 euros/² Londres contre 7.800 euros/m² à Paris, soit une différence de 30%, Suivent Rome (7.500 euros/m²), Milan (7.000), Berlin (4.800), Barcelone (4.200) et Madrid (4.100).

Dans la capitale française cette moyenne monte à 12.000 euros/m² pour les beaux emplacements des quartiers les plus recherchés (6ème, 8ème, 16eme, Quartier Latin, Marais)( Sourceimmoboursier)

Catégorie: Actualités | 1 Commentaire

Réponse pour L’écart de prix avec Londres offre des opportunités à Paris.

  1. Raphael R dit :

    Je savais que l’écart était important, mais à ce point non ! 50% c’est tout simplement énorme… Déjà que Paris est chère… Et le prix au m2 est supérieur à Berlin qu’à Barcelone, une surprise je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARCHIVES