Les prix de l’immobilier ne baissent pas partout !

immobilier_avrahami_(2)

 

Le manque d’acheteurs oriente les prix à la baisse dans la plupart des agglomérations françaises depuis le début de l’année 2015, sauf à Nantes, Bordeaux ou Montpellier…

MeilleursAgents.com et son réseau d’agences immobilières confirment un frémissement de la demande dans la plupart des agglomérations françaises, ce qui se traduit au mois de mai par une hausse modérée du nombre d’acheteurs actifs pour un bien immobilier ancien en vente. Cet Indicateur de Tension Immobilière (ITI), qui mesure le rapport entre l’offre et la demande,  reste cependant très en dessous de la barre des 2 points, seuil à partir duquel MeilleursAgents.com estime que les prix devraient se stabiliser.

Des régions + ou – attractives

L’ITI est actuellement calculé à 1,2 à Paris, 0,8 en Petite Couronne et seulement 0,5 en Grande Couronne. Or à Paris ce rapport était encore supérieur à 3 début 2012 et montait à 7 en 2010, période de hausse des prix. Aujourd’hui, il culmine à 1,5 à Nantes où MeilleursAgents constate une progression de +0,7% des prix au mois de mai et de +3% depuis le début de l’année. L’attractivité de Bordeaux se confirme aussi avec un ITI de 1,2 et des prix orientés à la hausse depuis le début de l’année (+0,9%). A Bordeaux, les prix sont en hausse de 12% depuis 4 ans. Lyon se démarque aussi avec un ITI de 1,3 et des prix qui restent relativement stables depuis 2011.

A part Montpellier où les prix ont repris +0,8% depuis le début de l’année, toutes les autres grandes villes sont orientées à la baisse. L’ITI le plus bas est observé à Marseille (0,6) où les prix ont diminué de -0,7% le mois dernier. Parmi les grandes métropoles, Marseille connaît la plus forte baisse des prix ces dernières années avec -13% en 4 ans. Avec -3% depuis le début de l’année et -1,1% en deux mois, Strasbourg connait les plus fortes baisses de l’année 2015.

(source figaro)

Catégorie: Actualités | 2 Commentaires

2 Réponses pour Les prix de l’immobilier ne baissent pas partout !

  1. Alain I dit :

    Je me disais également que tout le monde annonçait une baisse des prix dans l’immobilier mais que les prix avaient augmenté à Montpellier… Avez-vous une explication à cela ?

  2. Rafael dit :

    Surprenant en effet… Pensez-vous que cette tendance à la baisse va perdurer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARCHIVES