Politique du logement : Michel Sapin veut faire des économies

sapiiiinl

 

Michel Sapin, ministre des Finances, a annoncé lundi des mesures d’économie importantes en matière de politique du logement. Le dispositif des aides personnalisées au logement dites APL sont dans le viseur.

 

 

Beaucoup d’étudiants peuvent se loger dans des appartements décents grâce aux aides personnalisées au logement (APL). Mais dans le contexte d’une politique d’austérité, le ministre des Finances s’attaque aux politiques du logement. “Nous sommes un des pays qui dépensent le plus, avec une efficacité pas exceptionnelle, et je suis plutôt dans l’euphémisme”, a déclaré Michel Sapin à l’AFP, lundi dernier.

Depuis février dernier, un groupe de parlementaires travaille sur la pertinence des aides APL. En 2013, 17,4 milliards d’euros d’aides au logement ont été versées par l’Etat à 6,5 millions de ménages, d’après les chiffres du ministère des Affaires Sociales.

 

De nombreux étudiants bénéficient de ces aides qui permettent à beaucoup d’entre eux de pouvoir se loger dans un appartement neuf décent. Le gouvernement s’orienterait vers une réduction des aides touchées par des allocataires qui « ne sont pas en grande difficulté ». Parmi les pistes évoquées, la fin du versement des APL aux étudiants non boursiers qui demeurent attachés au foyer fiscal de leurs parents. L’économie réalisée serait de 400 millions par cette réforme.

 

L’argument principal de Michel Sapin serait que les APL auraient comme effet pervers de faire gonfler les prix du marché immobilier locatif. Ainsi dans les grandes villes étudiantes, comme c’est le cas pour les maisons et appartements neufs en région toulousaine, surtout destinés aux étudiants ; les biens ne seraient pas loués à leur prix réel mais selon un prix plus élevé, calculé en fonction de l’aide au logement perçue par les locataires étudiants. C’est pourquoi, le ministre des Finances s’interroge sur l’efficacité et la justesse de ce dispositif. Il n’empêche, les propriétaires de logements locatifs pour étudiants ne vont pas baisser leur loyer sous prétexte que certains étudiants ne vont plus toucher les APL. Et ce sont les étudiants qui vont en faire les frais.

Catégorie: Actualités | Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARCHIVES